Le blog

Paroles de coachs

Nos conseils pour préparer votre summer body

02/04/2021

Préparer son summer body

Les beaux jours pointent le bout de leurs nez, nous pourrons bientôt nous prélasser sur la plage sous 30 degrés. Si votre programme de l’été est déjà tout tracé, qu’en est-il de votre summer body ? Évidemment, l’essentiel est avant tout de se sentir bien dans son corps mais on ne se refuserait pas de pouvoir déambuler fièrement sur la plage avec une silhouette svelte et tonique, non ? Pour ceux qui pensaient qu’il était trop tard, vous vous trompez ! Nous avons demandé à Louis, gérant et coach à l’Orange bleue de Segré de nous donner ses meilleurs conseils pour se préparer à l’été. Objectif : summer body ! 

L’Orange bleue : “Pour les quelques retardataires, est-il trop tard pour préparer son summer body ?”

Louis : “Il n’est jamais trop tard pour se mettre au sport ! C’est déjà un très bon début de vouloir s’y mettre (ou s’y remettre). Il va simplement falloir adapter son programme en fonction de la période à laquelle on commence la pratique et des objectifs que l’on s’est fixés à court et long terme. Évidemment, l’idéal est d’effectuer un travail sur l’année et pas seulement pour l’été. Mais tout est possible et si l’on s’y met maintenant, on a toutes nos chances d’avoir un summer body tout à fait satisfaisant. C’est comme à l’école : plus on a révisé, plus on a de chances de réussir le contrôle !” 

A partir de combien de semaines peut-on espérer voir des résultats ?

“En alliant une alimentation équilibrée et un programme d’entraînement efficace, les résultats peuvent être visibles très rapidement. Au bout de 3 à 4 semaines, on peut déjà voir une nette différence sur la balance. Le corps peut très vite brûler des calories, surtout au début du programme. Mais le poids n’est qu’un indicateur car en faisant du sport régulièrement, on développe notre masse musculaire, ce qui peut même nous faire prendre du poids. Dans ce cas, mieux vaut prendre ses mensurations pour observer les résultats de notre travail. L’intérêt de mesurer des résultats, c’est aussi de garder la motivation.”

Comment bien s’alimenter si l’on souhaite s’affiner et se tonifier avant cet été ?

“L’alimentation est primordiale. Cela va représenter la moitié des efforts que l’on doit fournir si l’on vise le summer body. La première chose à faire, c’est être très attentif à son hydratation : on devrait boire 1,5 litre d’eau par jour en principe. S’hydrater est essentiel car cela permet d’éliminer les toxines. Ensuite, cela se passe à table ! Il est nécessaire de retrouver un rythme et manger à des heures fixes pour ne pas trop chambouler notre métabolisme. Il faut vraiment voir le corps comme une machine. Mais il est inutile de commencer des régimes alimentaires trop complexes. Adopter une alimentation équilibrée est le plus important en donnant la part belle aux légumes et aux protéines. Pour rappel, la patate est un féculent donc les frites ne comptent pas !” 

Quels sont tes conseils pour éviter les tentations et les écarts au quotidien ?

“Pour des en-cas, il vaut mieux privilégier les fruits mais surtout les fruits secs comme les noix ou les amandes. Les fruits sont évidemment meilleurs que les sucreries mais cela reste du sucre (et donc un peu de gras). L’avantage des fruits secs ou des fruits à coque est leur apport en protéines et en bonne graisse. Ensuite, il faut simplement supprimer les aliments gras ou transformés et limiter les quantités dans la mesure du possible.”

Comment faut-il s’entraîner si l’on vise l’objectif summer-body ?

“Je préconise de faire deux à trois séances par semaine. C’est une très bonne base pour des sportifs au profil débutant ou intermédiaire. Il faut également privilégier les séances de 30 à 45 minutes. Pour ceux qui ont cessé l’activité physique, le but sera vraiment de retrouver le rythme petit à petit. L’intensité des entraînements doit augmenter au fil des séances.”

Faut-il privilégier le cardio ou le renforcement ?

“Vu la situation actuelle, je conseille de débuter avec un peu de footing à allure modérée : 30 minutes au minimum pour brûler 50% des calories. Pour ceux qui sont à l’aise, on brûle jusqu’à 100% des calories en courant pendant 45 minutes. Mais pour la plupart des sportifs, ce palier est plutôt long à atteindre : il faudra généralement 3 à 4 semaines pour y arriver. On peut tout à fait associer cardio-training et renforcement musculaire. C’est la combinaison parfaite en réalité. On peut commencer sa séance avec des exercices cardio quels qu’ils soient puis finir son corps de séance avec des exercices de renforcement ou de musculation. L’un des meilleurs exercices est le gainage. C’est un mouvement complet qui permet de travailler tous les groupes musculaires et plus particulièrement la sangle abdominale pour avoir un ventre plat (et c’est généralement ce que l’on veut quand on vise un summer body !). On peut réaliser 5 séries avec 1 minute de travail et 30 secondes de récupération. Ensuite, il est tout à fait possible d’intégrer des exercices plus ciblés en fonction des objectifs de chacun. Les hommes préféreront peut-être ajouter des pompes à leur séance pour travailler les pectoraux et les bras, et les femmes, des squats pour tonifier le bas du corps. L’objectif sera ensuite de prolonger la durée des séances ou d’augmenter l’intensité des exercices pour stimuler la progression. Il faut bien garder en tête que le corps et les muscles sont fainéants : ils s’habituent vite à l’effort alors si on ne se dépasse pas, les résultats sont moins visibles qu’au début du programme sportif. Pour le renforcement, je conseille d’aller jusqu’à la brûlure musculaire pour que ce soit un travail efficace.”

Quels sont les bons réflexes à adopter au quotidien pour notre summer body ?

“Il y a des gestes tout bêtes à adopter au quotidien : monter les escaliers plutôt que de prendre l'ascenseur, utiliser son vélo à la place de sa voiture pour aller faire ses courses. Ce qu’il faut garder en tête c’est de bouger au maximum.”

M'inscrire en ligne

Les articles similaires