Le blog

Paroles de coachs

L’importance des étirements

26/03/2021

L'importance des étirements

S’ils sont recommandés, les étirements font souvent l’objet de débat dans le milieu sportif. Amélioration ou baisse des performances, avant ou après la séance, statiques ou dynamiques... Lilian est coach et gérant à l’Orange bleue de Pouzac. Ce passionné de sport et ancien joueur de rugby nous éclaire sur le sujet. 

L’Orange bleue : Pourquoi faut-il s’étirer lorsque l’on est sportif ?

Lilian : “Les étirements sont un vaste sujet qui évolue avec le temps. À l'école par exemple, on nous imposait de nous étirer avant l’effort. Or, grâce à mes études et à mon métier, j’ai appris que les étirements ou les assouplissements trop longs avant la séance peuvent nuire aux performances sportives. En fait, avant la séance et intégré dans un échauffement mêlant mobilité et travail articulaire, les étirements courts et dynamiques servent à préparer le corps à l’effort. Pour des sportifs réguliers, ils permettent également de gagner en amplitude de mouvement. Par exemple, quelqu’un qui ne parvient pas à réaliser des squats très bas aura tout intérêt à s’étirer pour gagner en souplesse et effectuer un mouvement plus complet. Après la séance, ils redonnent de l’élasticité aux muscles qui ont travaillé durant la séance.” 

Quel est l’intérêt des étirements en dehors de la pratique sportive ?

“Au-delà de la pratique sportive, les étirements et plus globalement l’assouplissement sont bénéfiques pour tous. L’objectif n’est pas d’être capable de faire le grand écart mais plutôt de faciliter ses mouvements au quotidien (lacer ses chaussures, se gratter le dos, porter ses courses, etc.). Les étirements aideront les pratiquants dans des mouvements dits “fonctionnels”. En plus, cela participe aussi à la prévention de certains maux de dos mais aussi de l’arthrose.”

Les étirements avant la séance sont-ils indispensables ?

“Les étirements avant la séance de sport ne sont pas un impératif. Par contre, il y a un intérêt à les intégrer dans un échauffement plus global qui comprend un échauffement cardio-vasculaire, articulaire et des exercices de mobilité. Encore une fois, chacun peut choisir la routine qui lui convient car cela peut varier d’un sportif à l’autre. Mais ce qui est certain c’est qu’en réalisant des assouplissements trop longs avant la séance, on peut perdre en performance sportive.”

Quels types d’étirements faut-il privilégier avant la séance ?

“Avant la séance, ce qu’il faut surtout éviter, ce sont les étirements longs et statiques sur un muscle. En revanche, on peut étirer un muscle ou un groupe de muscles quelques secondes et le mettre en action avec des mouvements simples ou en effectuant quelques contractions. C’est ce qu’on appelle les étirements dynamiques. Cela permet de bien préparer le corps à l’effort. Après tout dépend de chacun : un adhérent peut faire de meilleures performances en s’étirant longtemps avant sa séance. Ce doit vraiment être du cas par cas.”

Et après ?

“Après la séance en général, les muscles sont plus ou moins déchirés. Alors si l’on procède à des étirements trop longs juste après, cela peut augmenter les déchirures et donc causer davantage de douleurs musculaires. En fait, point trop n’en faut. On peut s’étirer quelques minutes après la séance pour détendre des muscles trop congestionnés. Ce qui est important à retenir aussi c’est que les étirements n’empêchent en aucun cas d’avoir des courbatures.” 

Un dernier conseil pour nos adhérents ?

“En dehors des séances, on peut s’étirer quand on veut mais mieux vaut éviter de le faire à froid. Si l’on souhaite s’étirer au réveil, c’est possible mais en le faisant de façon très progressive pour ne pas se blesser. Plus globalement, je recommande de faire une à deux séances de stretching par semaine. Sinon d’insérer les étirements dans sa routine sportive avec 15 minutes intégrées à la séance.”

M'inscrire en ligne

Les articles similaires