Le blog

Paroles de coachs

Léon Bodet, coach à Rochefort. Le corps et la tête forgés

07/06/2019

leon-bodet

“Le culturisme, ce n’est pas seulement la culture du corps… C’est aussi la culture de l’esprit”. Léon Bodet, coach à la salle L’Orange Bleue Mon Coach Fitness de Rochefort, est un exemple d’humilité. L’homme de 63 ans est l’un des plus titrés de France dans la discipline, avec six titres nationaux, un championnat de France de développé-couché (il a soulevé 127,5 kg dans la catégorie des -67,5 kg) et deux titres européens, dont le dernier a été validé en octobre 2018 en Slovénie. Mais pas question de se la raconter. “Le sport m’a appris la modestie, dit-il. Quand j’étais client de L’Orange Bleue, je pouvais me permettre de venir en débardeur. Maintenant que je coache, je reste en T-shirt”.

 

"Une force mentale hors-pair"

Alors qu’il a dépassé l’âge légal de départ à la retraite, Léon Bodet coule des jours heureux à la salle de Rochefort, où il accompagne ses adhérents sur le plateau de musculation, depuis la fin de l’année dernière. “Cette activité me permet de continuer ma passion et d’entretenir un lien social”, explique-t-il. On pourrait croire qu’il vit du sport depuis bien longtemps. Et pourtant, Léon Bodet a eu un parcours “classique”. Né en Vendée, il avait pour ambition d’augmenter la productivité de la ferme familiale. Mais les aléas de la vie l’ont poussé à suivre un autre chemin, souvent semé d’embûches, et à rejoindre la Charente-Maritime. Attaché commercial, employé d’hôpital… Niveau professionnel, Léon Bodet a un peu bourlingué. “Le culturisme m’a permis de me construire un corps et une force mentale hors-pair”, confie-t-il. De quoi affronter plus facilement les épreuves de la vie qui se sont dressées face à lui.

 

 

L'équipe de France pendant neuf ans

Son histoire d’amour avec le culturisme a commencé au début des années 1980. “On ne connaissait pas les barres olympiques, se souvient-il. C’était des barres de fer qui te bousillaient les épaules”. Première compétition en 1987 : le championnat régional de culturisme dans le cadre des 6 jours de La Rochelle. Et à sa plus grande surprise, une médaille de bronze décrochée. “Petit à petit, j’ai pris un peu en poids, j’ai eu une hygiène de vie irréprochable”, admet-il. Sa rencontre avec Gérard Loustallet (décédé il y a deux ans) lui a permis de franchir de nouveaux paliers et de lui ouvrir les portes de l’Équipe de France qu’il a fréquentée jusqu’en 2011. Léon Bodet est désormais coaché par Christophe Dacter depuis deux ans.

 

 

Place aux jeunes

Les 31 mai et 1er juin derniers, Léon Bodet a été sacré vice-champion Univers de culturisme, à Rimini, en Italie. “Quand je suis rentré à Rochefort, c’était un peu la fête”, sourit celui qui aimerait que le regard change sur la discipline. “Il y a beaucoup d’idées reçues, comme ceux qui pensent qu’il y a des muscles et pas de cerveau. Ce n’est pas qu’un milieu de testo”, observe-t-il. Désormais, il laisse un peu plus de place à la transmission, en formant cinq jeunes au culturisme. Trois d’entre eux ont d’ailleurs été sélectionnés pour les championnats de France, qui se dérouleront le 8 juin à Tonnay-Charente. Cette compétition est organisée par le club L’Orange Bleue Mon Coach Fitness de Rochefort.

 

Les articles similaires